Le petit shop mercerie mobile

 31860, Pins justaret

L'univers des loisirs créatifs et du fait main, prend depuis quelques années, une grande place dans la vie quotidienne.
Chacun aime pouvoir dire «c'est moi qui l'ai fait!», ce qui est très valorisant (ce qui ne gâche rien).
On a tous dans nos familles ou connaissances, des gens qui nous disent qu'avant, beaucoup de choses pour la maison ou l'habillement de chacun, étaient faites par les femmes de la famille et ce depuis leur plus jeune âge.
Toutes générations confondues, le plaisir du «fait maison», «du fait main» s'ancre à nouveau dans nos quotidiens et, on peut même aller plus loin en disant «le fait main et avec amour », un peu comme un retour aux sources, c'est une vraie sensation de bien être durant ces activités.
On est amené à remarquer que c'est une tendance qui revient en force malgré le constat accablant, de la disparition de bon nombre de petites quincailleries ou boutiques de laines, de merceries : les commerces de proximité en général.
La faute à trop d'années durant lesquelles, ces plaisirs là, étaient mis de côté ou moins en vogue?
La faute au développement de la vente par internet ?
Je ne sais pas trop.
Mais le constat reste celui ci, il est partagé par bon nombres d'entre nous.


L'histoire du projet du Petit Shop.

Maman de deux enfants et créatrice d'objets de décoration au crochet, j'ai toujours aimé les belles matières et apprécié le fait de pouvoir toucher et voir avant d'en acheter pour mes propres créations.
Parfois sur un coup de cœur, ou souvent par nécessité, j'ai toujours aimé me promener dans les merceries que je fréquente au sein des grandes villes comme Toulouse, Albi ou même Montauban.
L'inconvénient majeur étant qu'il faut toujours prendre sa voiture, se garer, souvent payer un parking hors de prix, dans les grandes villes, sans compter les temps de trajets afin de prendre sa « dose de plaisir » à fureter dans ces boutiques remplies de trésors de créativité et assouvir ses envies.

Les petites merceries de village ayant presque toutes disparu dans notre région, l'envie de remédier à ce manque qui touche toutes les générations, m'a souvent traversé l'esprit.
Mais comment proposer un projet attrayant, sympathique et convivial ?

Après 2 ans de vie active tournant autour de la création (salon de créateurs en majorité), je me suis enfin penchée sur cette envie de proposer un moyen de faire revenir « la mercerie » dans le quotidien de lieux un peu éloignés des grandes villes et dans lesquels, ce commerce de proximité n'est plus.

C'est ainsi qu'est né le projet d'une mercerie qui viendrait le temps d'une journée, proposer aux habitants l'esprit d'une proximité retrouvée, un lieu de rencontres et d'échanges.

Une « Mercerie mobile » qui viendrait à un rythme régulier au sein de la commune, au moment du marché hebdomadaire ou occasionnellement à un point stratégique de la vie de la commune.

Dans cette « mercerie mobile », on pourrait trouver tout le nécessaire pour assouvir ses envies de tricot, crochet ainsi que ses envies de couture ou de créations en tout genre.
La promesse de trouver les éléments de base à ces activités, mais aussi des choses que l'on ne voit pas partout (tissus originaux, avec des motifs et des couleurs tendances, des patrons tricot, crochet et couture), sera tenu avec la possibilité, à l'inverse d'internet ; de voir et toucher ces belles matières.

Et pour finir !
    
J'ai un réel désir que ce projet vous plaise et que cette petite présentation vous ai donné l'envie d'y adhérer.
L'envie de revoir dans des petites communes, des commerces de proximité est bien là, et avec ce projet je suis sûre de répondre à un manque réel.


J'ai trouvé de très jolis partenariats qui sont déjà bien ancrés dans le monde des loisirs créatifs en France et à l'étranger, me permettant ainsi, de proposer de très belles matières à mes clients, et j'en suis ravie.

Je suis convaincu qu'un tel projet peut amener beaucoup.
Notamment une communication entre différentes générations, un échanges de « trucs et astuces », aux habitants de ces petites villes.
Bref ! Que du positif en somme !!

Merci de l'attention que vous avez porté à la présentation de mon projet.
J'espère qu'elle aura soulevé quelques sourires chez vous, que mon projet vous plaît autant qu'il me plaît, et que vous aurez envie de soutenir cette toute jeune entreprise.


Le petit shop mercerie mobile

Une vraie boutique sur roue qui se déplace de ville en ville dans le sud de toulouse, afin de venir à la rencontre des personnes qui sont passionnées de loisirs du fil et qui n'ont pas de mercerie à proximité.

728 votes


Partager