O comme 3 pommes

 11000, Carcassonne

Nom de l’association : O comme trois pommes

Objet de l’association : Promouvoir l'éducation positive et bienveillante.

Durée : 5 ans. Intervention de Septembre à Juin. Début en Septembre 2017

Date de création de l’association : Mars 2017

Siège social : 11 150 BRAM

 

I. ETHIQUE DE L'ASSOCIATION

 

1.1 Le projet associatif

 Le projet associatif est l'élément fédérateur qui rassemble tous les acteurs de l'association O comme trois pommes. Il fonde le projet de l'association, au travers d'intentions traduites par la réalisation « d’ateliers » durant l'année scolaire, des stages spécifiques pendant les vacances scolaires et l'organisation d'événements ponctuels, etc.…

 Le projet associatif sert de référence pour définir et préciser les relations entre les membres de l'association (la présidente, la secrétaire, le trésorier, les adhérents usagers, les bénévoles, les partenaires, les consultants.).

 L'association o comme trois pommes place l'enfant et sa famille au cœur de ses préoccupations : l'association souhaite promouvoir des activités de loisir, de jeux, de pédagogie, en ayant le souci d'une qualité d'encadrement. Les adultes "encadrant" doivent garantir une sécurité matérielle et affective, privilégier la qualité de la relation et constituer pour l'enfant et pour l'adulte autant de référents possibles.

 

1.2 Notre charte associative

 L'association s'engage à mettre tous les moyens en œuvre pour que soient respectés les droits des personnes, droit du citoyen ordinaire mais aussi droits spécifiques.

Cela s'inscrit en cohérence avec la convention internationale des droits de l'enfant du 20 Novembre 1989, ainsi qu'avec les valeurs portées par l'ensemble des conventions, lois, décrets et circulaires concernant le jeune enfant.

A savoir que tout enfant a droit à : dans une optique :

- Un bien-être

- Une vie décente

- Une vie protégée

- Une vie épanouie

- Une vie avec ses parents

- Une vie garantie par l'Etat

- Une éducation

- D'intégration à la vie sociale

- D'accès à l'autonomie

- De développement de ses compétences et de ses potentiels

 

 1.3 Les valeurs de l’association

 L'association est porteuse de valeurs humanistes:

 La solidarité et l'engagement : L'association collabore avec toutes les associations et individus concourants, au bien-être et au soutien scolaire des enfants en général, des enfants en difficultés scolaires diverses, des enfants souffrant de troubles divers (anxiété, stress, mal-être, spectre autistique, dys, comportement, etc…) et partageant les mêmes valeurs ou des valeurs proches. Cela se traduit par une ouverture partenariale avec les divers professionnels, amateurs et structures intervenant sur le territoire.

 Le respect : L'association milite pour que toute personne (adulte et enfant) puisse jouir des droits attachés à toutes personnes humaines en vivant dans la dignité, sans discrimination ni exclusion.

 L'ouverture : L'association ne rejette aucune approche dès lors qu'elle peut apporter un mieux être dans la vie de l'adhérent. L'association est un mouvement ouvert, pragmatique et non dogmatique. 

L'innovation : L'association est à l'écoute des familles pour enrichir sa capacité à proposer des actions nouvelles et à les accompagner dans leur mise en œuvre. Elle stimule et soutient la recherche dans l'identification des causes des divers troubles, le développement d'actions préventives et de solutions thérapeutiques destinées à soulager les symptômes directs et induits par les divers troubles qui puissent être évoqués.

 L'adaptation : L'association accueille l'enfant dans sa singularité et lui propose un accompagnement lui soit le plus ajusté possible.

 La défense de la laïcité : L'association affirme son attachement à défendre la laïcité dans ce qu'elle exprime de respect des opinions et des confessions. Elle entend lutter contre toute forme d'intégrisme, d'extrémisme et de fanatisme religieux ou idéologiques.


II ORIGINE DU PROJET ASSOCIATIF


 2.1 Qui sommes-nous ?

 Marlene Sansat et Nathalie Martinez fortes de leurs expériences en tant que parents confrontés aux difficultés d'apprentissage de leurs enfants et de leurs compétences en tant que thérapeutes (naturopathe, relaxologue, praticienne&coach bien-être), 

Marlène Sansat diplômée en Naturopathie, et a suivi notamment des formations en :

- Iridologie.
- Phytotherapie (aromatherapie,gemmotherapie,oligotherapie).
- Micronutrition cellulaire.
- Techniques de relaxation .
- Techniques de massage Californien&Tuina.
- Practicienne Reiki 2ème degré.

A créer L'Espace Naturozen où elle accueille les adultes et enfants pour des consultations en naturopathie et des séances de relaxation profonde.

Nathalie Martinez elle, est Maitre Reiki, coach et praticienne bien-être au sein de son Association "Les mains de Cristal"

Elles ont eu le projet "d'entreprendre" ensemble une action en direction de l'enfant et de sa famille. Leur diagnostic repose sur le parcours fastidieux qui est de repérer la nature des troubles de l'apprentissage, s'impliquer et engager des démarches pour aider au mieux notre enfant à se sentir mieux, identifier et mobiliser les dispositifs existants. Tout ceci, en collaboration avec l'école et les divers professionnels de santé et organismes.

 La causalité des difficultés d'apprentissage prend sa source, dans ce que nous avons pu repérer, dans la reconnaissance incomplète des besoins de certains enfants.

En effet, certains enfants sont en marge du système scolaire traditionnel, pour des raisons diverses, et nous portons un intérêt particulier à reconnaître qu'ils évoluent différemment et/ou à leur rythme.

Le cœur de notre projet est le besoin qu'à l'enfant d'apprendre avec sa tête, mais aussi son corps et son cœur.

 C'est ainsi qu'est né ce projet de proposer des actions visant à offrir, aux côtés de l’Ecole, l’appui et les ressources dont les enfants ont besoin pour se sentir mieux et réussir à l’école.

 

2.2 L'Apprentissage dans tous ses états

 

Leurs recherches ont portés sur la compréhension de la méthode d'apprentissage traditionnelle et des questionnaires  qu'elles ont pu établir auprès de plusieurs enfants.

Elles ont pu mettre en évidence, outre le fait qu'à l'école nous apprenons avec la tête, que plusieurs facteurs peuvent générer des désordres chez l'enfant, qui pouvaient compromettre son bien-être général et à l'école.

 

Ses facteurs, pour certains enfants, sont les suivants :

  • le mécanisme d'intégration cérébrale (communication cerveau gauche et droit), qui est nécessaire à un apprentissage complet, peut être déséquilibré,
  • l'univers de la lecture, de l'écriture et du calcul, n'est pas vécu dans le corps (orientation spatio-temporelle) pour être intégré avec aisance,
  • de penser en image ne permet pas d'assimiler et de formuler des concepts,
  • l'acquisition des connaissances peut être freinée selon le profil d'apprentissage (visuel, kinesthésique),
  • des éléments de pression (dans le domaine professionnel chez l'adulte, le parent, l'enseignant) sont susceptibles d'être transposés aux apprentissages scolaires : surcharge de travail ou d'activités, obligation de bons résultats, rapidité d'ingestion des connaissances,
  • une alimentation inadaptée ou déséquilibré ou carencée.

 

Ses facteurs, détaillés dans le projet de l'association (cf), engendrent de toute évidence un coût psychique et somatique pour l'enfant.

 

La plupart des enfants ayant un "problème d'école" peuvent présenter un ou plusieurs symptômes : troubles anxieux, mémoire, inhibition, trac, perte de moyens, troubles du comportement, maux en tout genres, angoisses diverses, peur de l'échec, dépression, phobie scolaire, agressivité.

Environ 4 à 5 % des élèves âgés de 6 à 26 ans seraient victimes de troubles anxieux.

Il est estimé en France que 6 à 8 % des enfants seraient touchés par des troubles "dys".

Le nombre de demandes de consultations chez un spécialiste (orthophoniste, pédopsychiatre, psychologue, psychomotricien, médecins scolaires etc.…) est en augmentation constante, de ce fait le constat est que le repérage, le dépistage, le diagnostic, qui sont primordiaux et déterminants pour mettre en place une pédagogie adaptée sont malheureusement retardés dans la majorité des cas car les spécialistes ont des agendas surbookés et ne peuvent faire face à la demande. Et le coût élevé des spécialistes est le plus souvent à la charge des familles.

 

L'association « O comme trois pommes » pourrait contribuer à faire progresser l’enfant et réduire ses troubles, et ce, sans perdre de temps grâce aux différents moyens personnalisés, mais aussi venir rassurer les parents et les faire co-participer à cette évolution.

 

III UNE ORIENTATION AMBITIEUSE

 

L'orientation principale de l'association est de promouvoir l'éducation positive et bienveillante ; d'une part en proposant aux enfants des activités et d'autre part en sensibilisant et accompagnant les adultes.

 3.1 Le public

 L'association intervient en direction :

  • Des enfants âgés de 5 à 12 ans
  • Des parents

 

3.2 Les objectifs poursuivis

 

L'objectif général est de promouvoir le bien-être de l'enfant, dans sa construction en tant qu'adulte autonome dans un cadre bienveillant et respectueux, de soutenir les élèves en difficulté, ainsi que leurs parents.

 L’association a pour finalité de permettre à l'enfant de vivre plus sereinement l'année scolaire, chez lui comme à l’école, notamment :

*de découvrir et expérimenter de nouveaux outils de Détente et de Communication,

*de découvrir et d'expérimenter d'autres méthodes d'apprentissage.

 

L'association a également pour but de soutenir la famille dans l'exercice d'une parentalité positive et bienveillante, notamment :

* d'inviter les parents à soutenir leurs enfants dans l'éducation scolaire avec davantage d'aisance,

* dans leurs démarches pour la mise en place de dispositifs en lien avec l'école (selon leur besoin).

 

Dans le but de poursuivre ses objectifs, l'association propose des actions visant à offrir, des outils permettant à l'enfant de se sentir mieux et au (x) parent (s) un appui dans leur fonction.

 

IV. DECLINAISONS OPERATIONNELLES DU PROJET

 4.1 Les actions de l’association

 En gardant à l'esprit qu'une prise en charge "complète" est nécessaire pour qu'un résultat puisse se manifester, nous avons établi un programme qui prenne en compte la santé de l'enfant en tant qu'état de bien-être complet physique, psychique et social.

L'association propose des activités de mieux-être, des ateliers de soutien scolaires, mais aussi des conseils en termes de rééquilibrage alimentaire.

Ce programme vise à aider l'enfant à s'ancrer, se centrer, à calmer son hyperactivité due à une éventuelle fatigue ou surmenage, avoir conscience de soi, avoir confiance en soi.

 Elle accueille tous les états émotionnels de l’enfant et l’accompagnons dans la traversée de ses émotions aux moyens de techniques psycho-énergétiques et grâce à divers outils tels que:

·         Danse-thérapie

·         Lecture de contes

·         Naturopathie

·         Accompagnement scolaire (Brain gym, Pédagogie Montessori)

·         Yoga-Pilates enfants

·         Relaxation-méditation

·         Art énergétique

·         Et tout autre moyen jugé nécessaire dans le but d’aider l’enfant dans son épanouissement personnel, conforme aux valeurs de l’association et aux lois en vigueur.

Autrement dit, leur intervention favorise une prise en charge spécifique et personnalisée, de l'enfant, en incluant pour le parent, si besoin, un soutien (information, conseil, orientation) dans ses interrogations et/ou diverses démarches extérieures (école, professionnels de santé, autres organismes).

 

4.2 Les partenaires éventuels de l’association

 L'association les enfants de la rigole (Revel)

 Les associations locales telles que :

  • L'association des parents d'élèves des écoles maternelles et élémentaires de Bram
  • AVEA; Autisme Vivons Ensemble dans l'Aude
  • Les Cèdres; Ateliers destinés aux personnes en situation de handicap (www.esatbram-aslescedres.fr)
  • Dyspraxiques mais fantastiques
  • Famille rurale

 

4.3 Les personnes ressources :

 L'association vise la sollicitation de personnes ressources comme ; Les parents des enfants, les instituteurs et notamment le directeur d'école. La commune et communes avoisinantes. Les associations Audoises.

 

 V LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET

5.1 Les moyens de mise en œuvre

L'association dispose à ce jour de moyens humains, matériels et financiers.

 

Moyens humains

Nous disposons de moyens humains par :

 nos compétences respectives en tant que thérapeutes dans la formulation de nos rôles respectifs,

  • nos forces de motivation et d'implication en termes de temps que l'on alloue dans la création, l'organisation, la mise en œuvre, le suivi et la gestion du projet et de l'association.

 

Moyens matériels:

 Les moyens matériels dont nous avons besoin pour mener à bien ce projet sont :

lieu d’action (salle…) et achats de matériel pédagogique

Les moyens matériels dont nous disposons pour mener à bien ce projet:

  • législation applicable,
  • collecte de données
  • équipements (informatique…),
  • logistique,
  • divers…

 

Moyens financiers

 Les moyens financiers dont nous disposons sont les suivants :

 Autofinancement

  • Frais d'adhésion et cotisation annuelle (cf règlement Intérieur)
  • Frais de dossier (à régler la première année)
  • Ventes de services ; Passeport Bien-être, Ateliers Montessori, Ateliers Brain gym

5.2 L’évaluation

Nous projetons d'établir et de diffuser un questionnaire de satisfaction à l'issue d'un premier trimestre d'adhésion. Différents items figureront sur ce questionnaire dans le but d'évaluer nos actions, de les réajuster si besoin en fonction des commentaires que l'enfant et sa famille seront invités à compléter.

 Notamment, le remplissage de ce questionnaire nous permettra de répondre à des questions qui seront pour nous une partie des indicateurs d'évaluation :

 

A-t-on ouvert le service à la période définie ?

Combien d’enfants a-t-on accueilli ?

Quels âges avaient-ils ?

Y a –t-il une tranche d'âge révélatrice de la fréquentation?  

A-t-on pu proposer toutes les activités ?

Si non lesquelles ?

Ces activités étaient-elles adaptées ou à réajuster ?

Implication des adhérents ?

Les enfants étaient-ils satisfaits ?

Les parents étaient-ils satisfaits ?

A l'issue du premier trimestre, combien poursuivent ?

5.3 Les actions de l'association

Les actions "bien-être" de l'association "o" comme trois pommes sont définies, de manière plus détaillée, dans le document "projet de l'association". Elles figurent sur le Règlement Intérieur sous la forme d'un "package bien-être" en direction de l'enfant et des parents.

L'offre de services, sous forme de passeport bien-être, est la suivante:

- Au préalable deux questionnaires sont remis à l'enfant et aux parents, afin d'évaluer les besoins et de dégager des conseils personnalisés.

- 1 carnet de bien être sera alors établi afin de procéder à un suivi objectif,

- 1ère consultation bilan de 60 mn entre le thérapeute, le/les parents et l'enfant concerné,

- 2ème consultation de 60 mn entre le thérapeute et le parent donnant lieu aux conseils personnalisés,

- 1 atelier de groupe de 60 mn (selon la tranche d'âge) par enfant chaque semaine, pendant toute la durée de la période scolaire (soit environ 7 ateliers par trimestre),

- 1 suivi individuel de 30 mn avec le thérapeute à la fin de chaque trimestre.

L'offre de service pourra s'étendre aux périodes de vacances scolaires, sous forme de stages et par l'organisation de manifestations diverses. Les modalités restent à définir.

Concernant le soutien scolaire et les ateliers  Brain Gym, l'association "o" comme trois pommes collabore avec l'association "les enfants de la Rigole" situées à Revel.

A la condition de disposer d'une salle, l'intervenante de l'association se déplacera sur la commune pour dispenser ses ateliers propres, hors et sur le temps scolaire.

 

5.6 Perceptives budgétaires

Pour mener à bien notre projet nous aurions besoin d'un local ou succursale de matériel pédagogique, et petits matériels d'activité physique

-          une fréquence hebdomadaire de 2 h de 17 h à 19 H et les mercredis après midi de 13 h 30 à 18 h, hors vacances scolaires.  

-          1 à 3 journées pendant les vacances scolaires

-          Le cas échéant  le samedi en journée

Si les demandes d'inscription affluent nous recruterons des thérapeutes et autres intervenants pour élargir les ateliers du lundi au vendredi.

CONCLUSION

Par son Projet Associatif, l’association o comme trois pommes entend porter et promouvoir de façon ouverte et participative ses valeurs auprès du public qu’elle accueille et accompagne.

 Elle restera résolument engagée dans cette l'ouverture et l’innovation dans la recherche et l'utilisation des méthodes visant à apporter bien-être, mieux-être et épanouissement personnel.

 Par ses projections ambitieuses, elle pourrait mobiliser ses ressources pour répondre à des besoins plus spécifiques et ainsi  élargir son domaine de compétence.

 

"Les sages d'autrefois comparaient le yoga à un arbre fruitier. D'une seule graine naissent les racines, le tronc, les branches et les feuilles".

Nous espérons que ce projet fera naître de jolis fruits !

 

O comme 3 pommes

Notre projet Associatif ambitionne d'aider les enfants de 5-12ans en detresse physique et emotionnelle, souvent en lien avec l'echec scolaire. Ma collaboratrice Nathalie Martinez et moi-même sommes toutes deux thérapeutes, coach, naturopathe. Nous aimerions que notre structure puisse des la rentrée 2017 accueillir des enfants dans la commune de Bram, et dans la ville de Carcassonne en proposant des ateliers, du Brain gym, yoga/pilates enfants, seances de relaxation avec un suivi mensuel individuel.

2 votes


Partager